Historique du projet

Le projet sur les relations France-Québec est lancé à Montréal en mars 1993 par le Centre de recherche Lionel-Groulx, qui reçoit rapidement l’appui du Centre Roland-Mousnier, rattaché au Centre national de la recherche scientifique et à l’Université Paris-Sorbonne. La Bibliothèque nationale de France (BnF) et la Bibliothèque nationale du Québec (BNQ) deviennent officiellement partenaires du projet en 1995.

Sous l’égide de la Commission mixte de coopération franco-québécoise, un groupe de chercheurs, d’universitaires et de professionnels de l’information entreprend, en 1996, de réaliser un inventaire bibliographique des relations franco-québécoises de 1760 à nos jours afin de stimuler la coopération scientifique franco-québécoise et de soutenir les travaux et recherches sur le sujet. D’abord prévu pour être un simple inventaire bibliographique, le projet évolue pour devenir une base de données interrogeable en ligne et intégrée dans un site Web.

L’inventaire vise à attester l’existence de liens entre la France et le Québec après la Conquête. Il fait ressortir la variété, le dynamisme et la pérennité de ces relations jusqu’à ce jour. Le terme « relation » est pris au sens large : il comprend les relations privées entre personnes et les relations entre associations, institutions et gouvernements. Il s’étend en outre aux influences de toutes sortes, aux sources d’inspiration et aux perceptions et regards de l’un sur l’autre. Tous les grands domaines d’activités sont couverts par l’inventaire, entre autres la politique, les arts et la culture, l’éducation, les sciences et les techniques, la religion, les communications et les loisirs.

À partir de 2006, la Bibliothèque nationale de France et Bibliothèque et Archives nationales du Québec (née de la fusion entre la BNQ et les Archives nationales du Québec) demeurent les seuls membres du projet et assurent conjointement les travaux d’enrichissement de l’inventaire. En 2008, une refonte du site Web, comprenant une chronique des relations France-Québec, remplace le site existant.

Partenaires d’origine

Bibliothèque nationale du Québec : Claude Fournier, Philippe Sauvageau, Jean-René Lassonde, Suzanne Ledoux, Renée Beaumier

Bibliothèque nationale de France : Dalila Da Silva, Pascale Issartel, Marie-France Éméry, Marie-Claire Germanaud, Jacques Pétillat, Olivier Villemot, Alain Massuard

Centre de recherche Lionel-Groulx : Jean-Pierre Chalifoux, Jean-Marc Léger

Scientifiques québécois : Marie-Andrée Beaudet (Université Laval), Claude Galarneau (Université Laval), Pierre Lanthier (Université du Québec à Trois-Rivières), Guy Laperrière (Université de Sherbrooke), Louis Lavallée (Université de Montréal), Jean-Marc Léger (Centre de recherche Lionel-Groulx), Pierre Savard (Université d’Ottawa)

Scientifiques français : Jean-Pierre Bardet (Université Paris IV), Cyril Grange (CNRS- Roland-Mounier – Sorbonne), Valérie Mayer-Bilmont (Université Paris I), Bernard Pénisson (Université de Poitiers) Jacques Portes (Université Paris VIII), Yannick Resch (Université d’Aix-en-Provence)