BAnQ - Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Collections

LORTIE, JEANNE D'ARC
[Pseud.: Soeur Sainte-Berthe, s.g.o.]
(1915- ).

Critique littéraire et historienne des lettres, née à Alexandria (Ontario).

Après le secondaire, elle étudie à l'École normale de l'Université d'Ottawa (1932-1933) où, après son entrée chez les Soeurs Grises d'Ottawa (1937), elle fait ses humanités (B.A., 1947) et une maîtrise (1961) dont le mémoire porte sur «Le Sentiment national dans la poésie canadienne-française (1760-1838)». En 1973, elle obtient un doctorat à l'Université Laval pour une thèse sur La Poésie nationaliste au Canada français (1606-1867). Elle obtient aussi des certificats en archivistique à Saint Michael's College (Toronto, 1973) et à la Bibliothèque nationale du Canada (1974).

Elle enseigne à Marionville (Ontario, 1933-1935), à l'École normale de l'Université d'Ottawa (1935-1945), au Collège Bruyère (Ottawa, 1945-1962) et à l'Université Laval (1965-1971). De 1971 à 1977, elle est archiviste générale à la Maison mère des Soeurs de la Charité d'Ottawa (jadis appelées Soeurs Grises). Elle est membre de plusieurs sociétés savantes, et elle collabore aux «Archives des lettres canadiennes», au Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec et au Dictionnaire biographique du Canada.

Elle publie avec John Hare une édition critique des oeuvres de Joseph Lenoir et, avec Pierre Savard et Paul Wyczynski, une édition annotée de tous les textes poétiques de 1606 à 1867. Le travail de Jeanne d'Arc Lortie sur la poésie nationaliste est remarquable. «Il faut savoir gré à l'auteur, écrit Marcel Rioux, d'avoir su rechercher avec tant de ténacité cette si importante partie de notre patrimoine national». Pour Madeleine Bellemare, l'ouvrage apporte «un éclairage qui, sans être tout à fait nouveau, donne cohérence et clarté à certaines intuitions sur l'histoire de la poésie canadienne-française».

OEUVRES

La Poésie patriotique et nationale (1760-1845) (anthologie), Québec, Presses de l'Université Laval, 1965, 161 p. Sous le nom de Soeur Sainte-Berthe.

La Poésie nationaliste au Canada français (1606-1867) (essai), Québec, Presses de l'Université Laval, 1975, ix, 535 p. Avant-propos de l'auteur. Préface de Luc Lacourcière. «VLQ».

Les Textes poétiques du Canada français 1606-1867, vol. 1, 1606-1806, Montréal, Fides, 1987, lxvii, 613 p. Collab. Pierre Savard et Paul Wyczynski; vol. 2, 1806-1826, 1989, lxxiii, 739 p. Collab. Yolande Grisé, Pierre Savard et Paul Wyczynski.

Joseph Lenoir, Oeuvres, Montréal, Presses de l'Université de Montréal, 1988, 331 p. Édition critique. Collab. John Hare. «Bibliothèque du Nouveau Monde».

Articles

«Édouard-Zotique Massicotte, poète», L'École littéraire de Montréal, Montréal, Fides, 1962, p. 66-84. «Archives des lettres canadiennes» 2. «Les Origines de la poésie du Canada français», La Poésie canadienne-française, Montréal, Fides, 1969, p. 11-49. «Archives des lettres canadiennes» 4.

ÉTUDES

Gaëtan Dostie, «Un ouvrage monumental sur la période allant de 1606-1867», Le Jour, 2e année, no 115, 19-20 juillet 1975, p. 11.

Jacques Gouin, «La Poésie nationaliste au Canada français (1606-1867)», Le Droit, 63e année, no 136, 6 sept. 1975, p. 27.

Guy Champagne, «La Poésie nationaliste au Canada français de Jeanne d'Arc Lortie», Québec français, no 19, oct. 1975, p. 7-8.

Marcel Rioux, «Jeanne d'Arc Lortie. La Poésie nationaliste au Canada français (1606-1867)», Livres et auteurs québécois, 1975, p. 179-180.

Madeleine Bellemare, «Lortie, Jeanne d'Arc. La Poésie nationaliste au Canada français (1606-1867)», Nos livres, vol. 9, mars 1978, no 98.

David M. Hayne, «La Poésie nationaliste au Canada français (1606-1867)», French Studies, vol. 35, no 2, avril 1980, p. 989-990.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Vous avez une question?

Demandez à un bibliothécaire ou à un archivisteNous joindre