BAnQ - Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Collections

LAURIER, WILFRID
(1841-1919).

Homme politique et orateur, né à Saint-Lin (L'Assomption).

Il fait ses études au Collège de l'Assomption et à l'Université McGill (B.A. en droit, 1864); il fait partie de l'Institut canadien de Montréal et du Parti libéral pendant ces années. Reçu au barreau en 1864, il pratique le droit à Montréal pendant deux ans. Par la suite, il est rédacteur du journal Le Défricheur d'Arthabaska. A la disparition de celui-ci en 1867, il pratique de nouveau le droit.

En 1871, il est élu député à l'Assemblée législative du Québec et, en 1874, député à la Chambre des communes à Ottawa. Il est ministre du revenu en 1877. La même année, il prononce sa célèbre conférence sur le libéralisme. L'année suivante son parti est défait mais il est réélu. En 1887, il est choisi chef du Parti libéral; en 1896, il est élu Premier ministre du Canada, poste qu'il occupe jusqu'en 1911. En 1897, la reine Victoria le crée membre du Conseil privé impérial et, la même année, la France lui accorde la Légion d'honneur. En 1911, il redevient chef de l'opposition et à ce titre il siège au parlement jusqu'à sa mort.

Orateur de grande réputation, politicien habile, connu pour ses prises d'armes avec Henri Bourassa, Laurier prononce de nombreux discours réunis en volume en 1890, en 1909 et en 1920. En 1935, Gaspard Pacaud publie une édition des lettres de Laurier reçues par ses parents. La prose de ses discours et de ses lettres est jugée remarquable au tournant du siècle. Un long métrage est tourné par Radio-Canada en 1985 sur la vie et l'époque de Laurier où le personnage principal est incarné par Albert Millaire.

OEUVRES

Discours sur le libéralisme politique prononcé par M. W. Laurier, Député fédéral, le 26 juin 1877, à la Salle de Musique, sous les auspices du Club canadien, Québec, Imprimerie de l'Événement, 1877, iv, 32 p.; Le Libéralisme politique: conférence prononcée à Québec, le 26 juin 1877, [Montréal], Éditions Beauchemin, 1941, 34 p. Édition anglaise: Lecture on Political Liberalism, delivered by Wilfrid Laurier, Esq., M.P., on the 26th of June, 1877, in the Music Hall, Quebec, Under the auspices of «Le Club canadien», Québec, Printed at the «Morning Chronicle» Office, 1877, 44 p.

Wilfrid Laurier à la tribune, 1871-1890. Recueil des principaux discours prononcés au Parlement ou devant le peuple, Québec, des Presses à vapeur de Turcotte & Ménard, 1890, xxxii, 617, x p. Compilé par Ulric Barthe. Édition anglaise: Wilfrid Laurier on the Platform, 1871-1890. Collection of the Principal Speeches made in Parliament or Before the People, Quebec, Turcotte & Menard, 1890.

Discours à l'étranger et au Canada, Montréal, Librairie Beauchemin, [1909], xcix, 472 p.

Discours de Sir Wilfrid Laurier, premier ministre du Canada au Monument national, Montréal, le 10 octobre 1910, Québec, Presses de la Compagnie-Vigie, [1910], 52 p.

Discours de Sir Wilfrid Laurier de 1889 à 1911, Montréal, Librairie Beauchemin limitée, 1920, 261 p. Compilés par Alfred Duclos Decelles.

Discours de Sir Wilfrid Laurier de 1911 à 1919, Montréal, Librairie Beauchemin limitée, 1920, 221 p. Compilés par Alfred Duclos Decelles.

Sir Wilfrid Laurier: Lettres à mon père et à ma mère, 1867-1919, [Arthabaska, Imprimerie d'Arthabaska, 1935], 349 p. Compilés par Lucien Pacaud. Édition anglaise: Sir Wilfrid Laurier: letters to my father and mother, selected and edited by Lucien Pacaud, Toronto, Ryerson Press, [1935], viii, 148 p. Ill.

ÉTUDES

Laurent-Olivier David, Laurier. (Sa vie, ses oeuvres), Beauceville, «L'Éclaireur», 1919, 268 p.

Oscar D. Skelton, Life and Letters of Sir Wilfrid Laurier, Toronto, Oxford University Press, 1921, 2 t.: t. 1, 485 p.; t. 2, 576 p.

Réal Bélanger, Wilfrid Laurier. Quand la politique devient passion, Québec, Presses de l'Université Laval/Les Entreprises Radio-Canada, 1986, 496 p. Ill.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Vous avez une question?

Demandez à un bibliothécaire ou à un archivisteNous joindre