BAnQ - Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Collections

GAGNON, FRÉDÉRiC ERNEST AMÉDÉE
[Pseud.: Un du pays]
(1834-1915).

Historien, essayiste et musicien, né à Louiseville.

Il fait son cours classique au Collège de Joliette, et des études musicales à Joliette et à Montréal. A 19 ans, en 1853, il est organiste à l'église Saint-Jean-Baptiste, à Québec. Après des études musicales à Paris (1857-1858), il enseigne à l'École normale Laval. Il fonde par la suite l'Académie de musique et l'Union musicale. Il obtient en 1876, au ministère des Travaux publics de Québec, un poste de secrétaire qu'il occupe pendant trente ans. Il consacre ses loisirs à la musique et à la littérature.

Organiste à la basilique de Québec de 1864 à 1909, il publie plusieurs de ses compositions et compile un recueil de chansons folkloriques, Chansons populaires du Canada (1865). L'ouvrage le fait connaître partout au Québec ainsi qu'en Europe. L'Université Laval le nomme docteur ès lettres et la France le fait officier de l'Instruction publique.

Moins connue, son oeuvre historique témoigne d'un réel souci d'exactitude: Le Fort et le Château Saint-Louis (1895), Le Palais législatif à Québec (1897) et Louis Jolliet (1902). Dans la préface de Choses d'autrefois (1905), il exprime son goût des petites choses: «C'est l'amour qui me fait donner une vie nouvelle à des articles voués à l'oubli». Selon Jules-S. Lesage, «son recueil de Chansons populaires reste encore le plus beau monument élevé à sa mémoire d'artiste musicien et d'homme de lettres: deux titres qu'il honora toute sa vie et qui lui font une place enviable dans notre histoire littéraire».

OEUVRES

Stadaconé, danse sauvage pour piano (musique), Montréal, Lovell, 1858, 8 p.

Souvenir de Venise: grand nocturne pour piano (musique), Montréal, Des presses à vapeur de J. Lovell, 1860, 11 p.

Chansons populaires du Canada, recueillies et publiées avec annotations, etc., Québec, Bureau du «Foyer canadien», 1865, viii, 375 p.; Robert Morgan, 1880, xvii, 350 p.; C. Darveau, 1894 ; 1900; Montréal, Librairie Beauchemin, 1908 ; 1913; Beauchemin, 1918. Portrait; 1925; 1935; 1941; Beauchemin limitée, 1947; Beauchemin, 1952; 1955.

Lettres de voyage (chroniques), Québec, P.-G. Delisle, 1876, 123 p.

Les Soirées de Québec: choeur à trois voix sur des chants populaires du Canada français (musique), Québec, J.-A. Langlais: typographie de C. Darveau, 1887, 12 p.

Chants canadiens: quatuor pour voix égales avec accompagnement de piano ad libitum (musique), Québec, A. Lavigne, [1889?], 23 p.

Le Comte de Paris à Québec. (Récit), Québec, C. Darveau, 1891, lxvii, 157 p. Introduction du juge A.-B. Routhier.

Le Fort et le Château Saint-Louis. Étude archéologique et historique, Québec, Typographie Léger Brousseau, 1895, 376 p.; Montréal, Librairie Beauchemin Limitée, 1908, 265 p. 111.; 1912, 236 p.; 1925, 204 p.

Cantiques populaires du Canada français, harmonisés pour quatre voix mixtes et orgue ou piano (musique), Québec, Stéréotype Léger Brousseau, 1897, 71 p.

Le Palais législatif de Québec /The Government Buildings in Quebec (essai), Québec, C. Darveau Imprimeur & Photograveur, 1897, 137 p. Ill. (Édition critique).

Notes historiques, etc., sur les principaux édifices publics de la province de Québec: extraits des rapports des travaux publics, [Québec, s.é.], 1897-1913, 487 p. Ill.

Famille Charles-Édouard Gagnon. Petites notices biographiques et généalogiques (édition intime), Québec, C. Darveau, 1898, 38 p.; [s.é.], 1914, 45 p.

Réponse à la brochure de Monsieur l'abbé H. R. Casgrain intitulée «Notes relatives aux inscriptions du monument de Champlain», Québec, Dussault & Proulx Imprimeurs, 1899, 8 p.

La Résidence officielle des lieutenants-gouverneurs de la province de Québec: Chatellerie de Coulonge (essai), [Québec, s.é., 1899], 12 p. Traduction anglaise: The Official Residence of the Lieutenant-Governors of the Province of Quebec, Québec, [s.é.], 1899, 12 p.

Canadiens, méfiez-vous: une expérience de vingt ans (essai), Montréal, La Cie de publication de la Revue canadienne, 1900, 91 p. Sous le pseudonyme de «Un du pays».

Louis Jolliet, découvreur du Mississipi et du pays des Illinois, premier seigneur de l'île d'Anticosti. Étude biographique et historiographique, Québec, Grande Allée, 1902, xv, 284 p.; Montréal, Librairie Beauchemin Limitée, 1913, 364 p. Portrait; Librairie Beauchemin, 1926, 301 p. Ill.; Beauchemin, 1946, 358 p. Ill.

Choses d'autrefois, feuilles éparses (essai), Québec, Dussault & Proulx, 1905, viii, 320 p.

Cantiques populaires du Canada français: répertoire des collèges, cantiques des retraites et missions, harmonisés à quatre voix avec accompagnement d'orgue (musique), Québec, [E. Gagnon], 1906, 44 p.

Petite maîtrise des collèges. Chant grégorien, plain-chant musical, musique moderne, Québec, A compte d'auteur, 1907, 2 vol.: vol. 1, Morceaux à trois et quatre voix pour les offices du soir; vol. 2, Morceaux à trois et quatre voix pour les offices du matin et du soir.

Les Sauvages de l'Amérique et l'Art musical: petite étude présentée aux membres du quinzième congrès des américanistes à Québec, le 12 septembre 1906, Québec, Dussault & Proulx imprimeurs, 1907, 16 p.

Feuilles volantes et Pages d'histoire (essai), Québec, Laflamme & Proulx, 1910, viii, 361 p.

Pages choisies, précédées d'une notice biographique par l'hon. Thomas Chapais, de la Société royale du Canada et d'une étude sur l'auteur par l'abbé Élie-J. Auclair de la Revue canadienne (essai), Québec, J.-P. Garneau libraire-éditeur, 1917, 338 p. Portrait.

Cantiques populaires pour la Fête de Noël, harmonisés à quatre voix mixtes (musique), Montréal, Boucher, 1922, 9 p.; 1938, 23 p.

Nouvelles Pages choisies (essais), Québec, J.-P. Garneau libraire-éditeur, 1925, 200 p.

Louis d'Ailleboust (biographie), Montréal, Librairie Beauchemin, [s.d.], 189 p. ; 1931. Portrait ; 1940. Ill. (Édition revue); 1942; 1945; 1956.

Note: Pour les nombreux articles d'Ernest Gagnon, il faut consulter Roger Bonin, «Bibliographie de Monsieur Ernest Gagnon». Mémoire. École des bibliothécaires de l'Université de Montréal, 1945, 77 f. Nous n'en retenons que quelques-uns.

Articles

«De retour à Québec, réflexions et commentaires», La Revue canadienne, vol. 15, 1878, p. 350-360.

«Petite Causerie», La Revue canadienne, vol. 17, 1881, p. 35-41.

«Au pays des ouananiches», La Revue canadienne, vol. 24, 1888, p. 552-560.

«Boisvert»  (nouvelle),La Kermesse, vol. 1, nos 9-10, 1892, p. 149-155.

«Introduction», Pierre-Joseph-Olivier Chauveau,Charles Guérin: roman de moeurs canadiennes, Montréal, Revue canadienne, 1900, 384 p. Ill.

«Les Plaines d'Abraham», La Revue canadienne (nouvelle série), vol. 2, 1908, p. 97-108.

«Les Premières Années de l'École normale Laval: souvenirs intimes», Les Noces d'or de l'École normale Laval, 1857-1907, par un comité d'anciens élèves, Québec, [s.é.], 1908, p. 49-75

«Pages d'histoire», La Revue canadienne (nouvelle série), vol. 3, 1909, p. 432-436, 485-499; vol. 4, 1909, p. 118-125, 316-330; vol. 5, 1910, p. 161-168, 329-337, 508-514; vol. 6, 1910, p. 235-242, 343-349.

O Canada! mon pays, mes amours! Paroles de George-Étienne Cartier. Transcription et accompagnement par Ernest Gagnon, Québec, [s.é.], 1912, 5 p.

ÉTUDES

«Ouvrages publiés par Ernest Gagnon», Bulletin des recherches historiques, vol. 22, no 11, 1916, p. 53-55.

Thomas Chapais, «Ernest Gagnon», Mémoires de la Société royale du Canada, 3e série, vol. 10, 1916, p. iv-vii.

Thomas Chapais, «Notice bibliographique», Ernest Gagnon,Pages choisies, précédées d'une notice biographique par l'hon. Thomas Chapais, de la Société royale du Canada et d'une étude sur l'auteur par l'abbé Élie-J. Auclair de la Revue canadienne, Québec, J.-P. Garneau libraire-éditeur, 1917, 338 p. Portrait. Jules-S. Lesage, «Ernest Gagnon», Propos littéraires, Notes biographiques, Montréal, Garand, 1931, p. 136-141.

Arthur Letondal, «Ernest Gagnon; organiste et historien 1834-1915», Le Passe-Temps, 51e année, no 890, sept. 1945, p. 4, 12.

Arthur Letondal, «Ernest Gagnon, écrivain et folkloriste (1834-1915)», Qui?, vol. 2, no 4, mars 1951, p. 65-80.

Conrad Laforte, La Chanson folklorique et les Écrivains du XIXe siècle (en France et au Québec), Montréal, Éditions Hurtubise HMH, 1973, 154 p.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Vous avez une question?

Demandez à un bibliothécaire ou à un archivisteNous joindre