BAnQ - Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Collections

CORRIVEAU, MONIQUE
[Pseud.: Née Chouinard]
(1927-1976).

Romancière, née à Québec.

Après ses études chez les Ursulines de Québec, à l'Université de Toronto et à l'Université Laval, elle décide de s'adresser aux jeunes par des récits et romans. De nombreux prix saluent régulièrement la parution de ses ouvrages: à deux reprises (1958 et 1960) le prix Littérature-Jeunesse (ACELF) pour Le Secret de Vanille et Les Jardiniers du hibou; à deux reprises également (1964 et 1966), le prix littéraire de la province de Québec (section jeunesse) pour Le Wapiti et Le Maître de Messire; en 1966, la médaille du «Livre de l'année pour enfants» (CLA) pour Le Wapiti; en 1967, le prix du Centenaire pour Cécile; en 1971, le prix Michelle-Le Normand pour l'ensemble de son oeuvre et, en 1976, le prix Alvine-Bélisle. Monique Corriveau est membre du Conseil de «Communication-Jeunesse».

En 1969, elle publie Le Témoin, roman pour adultes: les critiques en louent la sensibilité et parlent d'un talent prometteur. Par son style précis, élégant et attachant, par une thématique qui, à l'occasion, comme dans Le Wapiti, explore avec bonheur le passé canadien, Monique Corriveau se situe parmi les meilleurs auteurs contemporains pour les jeunes. «Cette femme de lettres, écrit Louise Lemieux, possède l'art de soutenir l'intérêt, le sens de l'intrigue, en même temps que l'intuition, l'empathie et toutes les autres qualités pour être un grand écrivain pour la jeunesse».

Son roman Compagnon du soleil, publié en trois volumes en 1976, révèle une sensibilité extraordinaire et soulève les questions sur le destin de l'homme. A son décès, elle laisse des manuscrits dont un grand roman en deux volumes qu'Aline Lafortune appelle une «fresque historique et romanesque»: Les Montcorbier a été publié en 1980.

OEUVRES

Le Secret de Vanille (roman), Québec, Éditions du Pélican, 1959, 92 p. Ill. de Cécile Gagnon; Éditions Jeunesse, 1962, 135 p. Ill. de Aline Paré. Texte paru et corrigé. «Brin d'herbe»; Éditions Jeunesse inc., 1972, 132 p. Ill. de Colette Crespo. Texte revu et corrigé. «Karim»; Montréal, Les Éditions Fides, 1981, 117 p. Ill. de Philippe Béha. «Du Goéland».

Les Jardiniers du hibou (roman), Québec, Éditions Jeunesse, 1963, 133 p. Ill. de Guy Paradis. «Brin d'herbe»; Montréal, Éducation nouvelle, 1969, 140 p. Ill. «Karim».

Le Wapiti. Roman, Québec, Éditions Jeunesse, 1964, 252p. «Plein Feu»; Montréal, Les Éditions Fides, 1978, 177 p. Ill. de Melinda Wilson. «Du Goéland». Traduction anglaise de J.M. L'Heureux: The Wapiti, Toronto, MacMillan of Canada, 1968, 188 p. Ill. de Paul Liberovsky.

Max (roman), Québec, Éditions Jeunesse, 1965, 136 p. «Plein Feu»; Max. Roman, Montréal, Fides, 1985, 143 p.

Le Maître de Messire (roman), Québec, Éditions Jeunesse, 1965, 141 p. Ill. de Guy Paradis. «Brin d'herbe»; Montréal, Éditions Jeunesse inc., 1971, 133 p. Ill. «Karim».

La Petite Fille du printemps (roman), Québec, Éditions Jeunesse, 1966, 177 p. Ill. de Aline Goulet. «Brin d'herbe»; Montréal, Les Éditions Fides, 1978, 125 p. Ill. de Louise Pomminville. «Du Goéland».

Cécile, Rigobert et Poncho, La Raquette (litt. jeunesse), Québec, Éditions Jeunesse, 1968, [n.p., 33 p.]. Ill. de Marie-Noël Corriveau.

Max au rallye. Roman, Québec, Éditions Jeunesse, 1968, 147 p. «Plein Feu»; Montréal, Fides, 1985, 144 p.

Le Témoin (roman), Montréal, Cercle du livre de France, 1969, 148 p.

Le Garçon au cerf-volant (récit), Montréal, Les Éditions Fides, 1974, 137 p. Ill. de Louise Méthé. «Du Goéland». Traduction anglaise de David Hamel: A Perfect Day for Kites, Vancouver, Douglas & Mclntyre, 1981, 116 p. «Groundwood».

Patrick et Sophie en fusée (conte), Montréal, Éditions Héritage, 1975, 267 p. «Katimavik»; 1979. «Galaxie».

Les Saisons de la mer (récit), Montréal, Les Éditions Fides, 1975, 156 p. Carte. Ill. de Louise Méthé. Préface de George-Alain Frecker. «Du Goéland».

Compagnon du soleil (roman), Montréal, Fides, 1976, 3 vol.: vol. 1, L'Oiseau de feu, 333 p.; vol. 2, La Lune noire, 307 p.; vol. 3, Le Temps des chats, 261 p. «Intermondes».

Les Montcorbier (roman), Montréal, Fides, 1980, 2 vol.: vol. 1, Le Guerrier 1914-1915, 307 p.; vol. 2, La Mort des autres 1916-1918, 333 p.

Max contre Macbeth. Roman, Montréal, Fides, 1985, 147 p.

Max en planeur. Roman, Montréal, Fides, 1985, 173 p.

ÉTUDES

Joseph D'Anjou, «Trois écrivains pour la jeunesse», Relations, vol. 19, no 217, janv. 1959, p. 15.

Odette Leroux, «Max», Livres et auteurs canadiens, 1965, p. 157.

Thérèse Dallaire, «Auteur pour enfants», L'Action, vol. 61, 22 oct. 1968, p. 8.

Agathe Dicaire, «Monique Corriveau (Profile)», In Review, vol. 3, no 2, printemps 1969, p. 23-25.

Louise Lemieux, «Monique Corriveau», Pleins Feux sur la littérature de jeunesse au Canada français, Montréal, Leméac, 1972, p. 147-149, 209-210, et passim.

Réginald Martel, «Du droit des jeunes au livre», La Presse, 90e année, no 280, 23 nov. 1974, p. D-2.

Réginald Martel, «Les goélands volent bas parfois», La Presse, 91e année, no 171, 19 juillet 1975, p. E-3.

Michèle Hudon, «Monique Corriveau. La Petite Fille du printemps et Le Wapiti», Livres et auteurs québécois, 1978, p. 248-249.

Aline Lafortune, «Corriveau (Monique). Les Montcorbier, tome I: Le Guerrier 1914-1915; tome II: La Mort des autres 1916-1918», Nos livres, vol. Il, nov. 1980. nos 334-335.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Vous avez une question?

Demandez à un bibliothécaire ou à un archivisteNous joindre