BAnQ - Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Collections

LACOMBE, JOSEPH PATRICE TRUILLIER
(1807-1863).

Romancier, né à Oka (Deux-Montagnes).

Il fait ses études classiques au Collège de Montréal. Il est admis à la Chambre des notaires le 31 décembre 1830. En 1833, il entre au service des Sulpiciens comme agent des finances et conseiller juridique; il y travaille trente ans, jusqu'à sa mort.

En février 1846, sous l'anonymat, paraît simultanément dans La Minerve et dans L'Album littéraire et musical de la Revue canadienne, son seul roman, La Terre paternelle, qui, avec des variantes, sera réédité un bon nombre de fois et qui fait partie des premiers romans québécois. Ce roman (ou longue nouvelle) dont l'auteur refuse d'accepter le goût romantique à la mode, est parfois maladroit; mais Lacombe est un bon observateur de la vie rurale. L'intérêt principal du livre est d'inaugurer au Québec le roman paysan dont il «met en place [...] les lois essentielles», comme le note André Vanasse. C'est un roman moralisateur où l'on trouve un père attaché à la terre, une mère fidèle à ses devoirs familiaux et religieux, un fils qui se laisse tenter par le goût du luxe, un autre à l'esprit aventurier..., dans une histoire qui finit bien et qui vise à montrer que seul le cultivateur trouve le bonheur. Le genre allait connaître cent ans de postérité littéraire.

OEUVRE

La Terre paternelle (roman), Montréal, Beauchemin & Valois Libraires-Imprimeurs, [1871], [2], 81 p.; (Plusieurs réimpressions); Québec, Imprimerie A. Côté & cie, 1877, 187 p. (Le roman de Lacombe, p. 5-126, fait partie d'un volume qui comprend en plus Le Chien d'or d'A. Soulard, Petites Corrections et Addenda à un article du Canadien du 20 novembre 1839 de Jacques Viger et L'Ile Saint-Barnabé de J.C. Taché); Montréal, Librairie Beauchemin limitée, 1912, 140 p. «Bibliothèque canadienne. Collection Dollard». (Ce volume comprend La Terre paternelle, p. 11-103, Le Chien d'or d'A. Soulard et L'Ile Saint-Barnabé de J.C. Taché); 1924, 122 p. (La Terre paternelle, p. 11-91); Hurtubise HMH, 1972, 119 p. Ill. Présentation par André Vanasse. «Cahiers du Québec. Textes et documents littéraires»; Fides, 1981, 105 p. Chronologie et bibliographie de Michel Lord. Préface et jugements critiques de Maurice Lemire. «Bibliothèque québécoise». (Paru aussi dans L'Album littéraire et musical de la Revue canadienne, vol. 1, févr. 1846, p. 14-25; sans nom d'auteur dans James Huston, Le Répertoire national, Montréal, Lovell & Gibson, 1848, vol. 3, p. 342-382; dans James Huston, Légendes canadiennes, Paris, P. Jamet, 1853, p. 258-303; dans La Gazette de Sorel, 22 nov.-13 déc. 1859; dans Le Franc-Parleur, 9 févr.-10 mars 1871; en feuilleton dans Le Foyer domestique, 3e année, vol. 5, nos 18-22, 2-30 mai 1878; dans Le Monde illustré (canadien), 9e année, nos 428435, 16 juillet-3 sept. 1892; dans la 2e éd. du Répertoire national, Montréal, J.-M. Valois, 1893, t. 3, p. 357-397; dans Le Nationaliste, 26 sept., 3 oct. 1915; dans La Presse, 21 avril-30 juin 1923).

ÉTUDES

[Anonyme], «[Nécrologie de Patrice Lacombe]», La Minerve, 25e année, no 119, 7 juillet 1863, p. 1.

[Anonyme], «[Nécrologie de Patrice Lacombe]», Le Journal de Québec, 21e année, no 70, 9 juillet, 1863, p. 2.

[Anonyme], «Petite Revue mensuelle [Nécrologie de Patrice Lacombe]», Journal de l'instruction publique, vol. 7, no 8, juillet 1863, p. 121-122.

G.-A. Dumont, «Études historiques, [Jean-Baptiste TrullierLacombe]», Le Monde illustré, 9e année, no 436, 10 sept. 1892, p. 222.

Joseph-Edmond Roy, «Histoire du notariat au Canada depuis la fondation de la colonie jusqu'à nos jours», La Revue du notariat (Lévis), 1899-1902, t. 3, p. 85-87.

Joseph-Edmond Roy, «"La Terre paternelle" de Patrice Lacombe», Bulletin des recherches historiques, no 32, 1926, p. 116-118.

Richard Lessard, «Patrice Lacombe, auteur de la Terre paternelle», Bulletin des recherches historiques, vol. 46, no 6, juin 1940, p. 180.

Réjean Robidoux, «Fortunes et Infortunes de l'abbé Casgrain», Le Mouvement littéraire de Québec. 1860, Ottawa, Éditions de l'Université d'Ottawa, 1961, p. 79-99. «Archives des lettres canadiennes» 1.

Léopold Lamontagne, «Les Courants idéologiques dans la littérature canadienne-française, Littérature et Société canadienne-française», Recherches sociographiques, vol. 5, nos 1-2, janv.-août 1964, p. 101-119.

Réginald Hamel, Introduction à l'histoire de la littérature canadienne-française des origines à 1925, Montréal, Librairie universitaire, 1964, p. 99-104.

David M. Hayne et Marcel Tirol, «[Joseph Patrice Lacombe]», Bibliographie critique du roman canadien-français 1837-1900, Toronto, University of Toronto Press, 1968, p. 95-97. Albert Le Grand, «La Littérature canadienne-française», Histoire de la littérature française. XVIIIe - XXe siècles, t. 2, Paris, Armand Colin, 1970, p. 1019. John Hare, «[Joseph Patrice Lacombe]», Contes et Nouvelles du Canada français 1778-1859, Ottawa, Éditions de l'Université d'Ottawa, 1971, p. 17. David M. Hayne, «Les Origines du roman canadien-français», Le Roman canadien-français, Montréal, Fides, 1971, p. 37-67. «Archives des lettres canadiennes» 3. André Vanasse, «Préface», La Terre paternelle, Montréal, HMH, 1972, p. 11-35.

Adrien Thério, «La Terre paternelle de Patrice Lacombe», Livres et auteurs québécois, 1972, p. 86-87.

Antoine Sirois, «Espace et Temps dans La Terre paternelle», Journal of Canadian Fiction, été 1973, p. 62-64.

Bernard Andrès, «Le Trou dans La Terre paternelle», Voix et images, vol. 2, no 3, avril 1977, p. 365-374.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Vous avez une question?

Demandez à un bibliothécaire ou à un archivisteNous joindre