BAnQ - Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Collections

PAQUET, BENJAMIN
(1832-1900).

Essayiste, théologien, né à Saint-Nicolas (Lévis).

Il fait ses études au Séminaire de Québec et est ordonné prêtre en 1857, vicaire à la Cathédrale de Québec de 1857 à 1862, il est nommé professeur au Séminaire de Québec en 1862, L'année suivante, l'Université Laval l'envoie étudier à Rome.

Revenu au pays en 1866, il occupe successivement les fonctions de professeur, de procureur et de recteur de l'Université Laval dont il défend les intérêts contre les attaques des ultramontains et des Montréalais. Il fait plusieurs séjours à Rome, notamment de 1873 à 1878, en 1886 et de 1888 à 1889, Il doit démissionner comme recteur en 1893, à la suite d'accusations de tentative de corruption des milieux ecclésiastiques romains.

En 1872, il publie un essai remarqué sur le libéralisme, extrait d'un cours public, donné à l'Université, intitulé «Du droit naturel et du droit des gens». Si l'abbé Paquet évite toute allusion à la situation socio-politique au Québec, il est néanmoins dénoncé par Alexis Pelletier dans Le Nouveau Monde, critiques publiées aussi dans une brochure. Cependant, la revue jésuite, La Civilta Cattolica (Rome) présente l'essai de l'abbé Paquet comme «le plus fidèle écho des doctrines romaines». En 1877, une édition revue et corrigée de son essai est même imprimée à Rome. Cette étude eut une influence considérable.

OEUVRES

Souvenir consacré à la mémoire vénérée de Mgr P.F. Turgeon, archevêque de Québec et premier visiteur de l'Université Laval, Québec, L. Brousseau, 1867, 47 p. Portrait.

Discours prononcé à la cathédrale de Québec, le 10 avril 1869, cinquantième anniversaire de la prêtrise de Pie IX, Québec, Delisle, 1869, 25 p.

Monseigneur Baillargeon, sa vie, son oraison funèbre, prononcée à la cathédrale, son éloge dans les églises du Québec et ses funérailles, Québec, A. Côté et cie, 1870, 93 p.

Le Libéralisme; leçons données à l'université Laval, Québec, Le Canadien, 1872, 103 p.; Rome, Imprimerie Polyglotte de la S.C. de la propagande, 1877, 190 p. (Édition revue, corrigée et augmentée).

Police! Police! à l'école, les enfants!, Montréal, [s.é., 187-?].

Lettre à Son Em. le card. Taschereau, et aux archevêques et évêques qui composent le Conseil supérieur de l'Université Laval, Québec, 28 février 1891, [Québec, s.é., 1891], 14 p.

Quelques Lettres de Mgr B. Paquet, recteur de l'Université Laval, suivies de quelques remarques par l'abbé J.-B. Proulx, vice-recteur de l'Université Laval à Montréal, Montréal, C.O. Beauchemin, 1891, 45 p.

ÉTUDES

A. de F. [Alexis Pelletier], Quelques Observations critiques sur l'ouvrage de M. l'abbé B. Paquet intitulé: «Le Libéralisme», Montréal, «Le Nouveau Monde», 1872, 21 p.

J.-C.-K. Laflamme, «Monseigneur Benjamin Paquet», Annuaire de l'Université Laval pour l'année académique 1900-1901, Québec, 1900, p. 513-163.

Pierre Savard, «Le Journal de l'abbé Benjamin Paquet, étudiant à Rome, 1863-1866», Culture, vol. 26, 1965, p. 64-83.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Vous avez une question?

Demandez à un bibliothécaire ou à un archivisteNous joindre