Collections - Bibliothèque et Archives nationales du Québec.
RETOUR À LA VIGIE

roman de Geneviève De La Tour Fondue

Geneviève de La Tour Fondue naît en France et complète ses éludes à la Sorbonne. Elle émigré au Québec au début de la Seconde Guerre mondiale et s'établit à Montréal. Elle collabore à divers périodiques, notamment à Photo-Journal dont elle devient la rédactrice en chef en 1946. Membre du conseil de la Société des Ecrivains canadiens en 1948, elle a publié deux romans aux Editions Beauchemin

Du printemps 1938 à la fin de l'automne 1940, à Paris et sur la côte méditerranéenne, un groupe de sept étudiants bourgeois vivent des aventures dramatiques. Décrites d'abord sous le jour d'une certaine insouciance estudiantine, dans le cénacle où ils échangent amicalement leurs idées, leurs relations se compliquent à mesure que Hitler met en péril l'équilibre européen

Galle échappe au drame puisqu'il va enseigner l'histoire et le culte de la France à Alger. Sannery, l'arriviste, à l'opposé de tous, tire profit de la guerre et gagne l'influence dont il avait rêvé pendant sa jeunesse difficile. Hélène de Redon, l'héroïne, sacrifie ses études pour prendre soin de sa grand-mère paralysée, dans une villa du 'sud, «la Vigie». Cette distance poussera Dérieux qu'elle aime dans les bras de Vera, riche Américaine enjouée. Sitôt mariés, Dérieux et Vera sont séparés par la guerre : la jeune femme ira mourir en couches à « la Vigie » où Hélène élèvera son fils. Quant à Jean Domergue, qui a choisi la carrière militaire, il se voit aussi privé de Lucie par cette guerre au cours de laquelle il perdra la vie; son amie cherchera l'oubli dans un zèle inépuisable envers les autres victimes. Tout au long du conflit, Hélène sert de point de relais aux nouvelles qui lui arrivent de tous, sauf de Dérieux qu'elle aime encore. Un jour, ce dernier apparaît à «la Vigie», épuisé. Après s'être remis physiquement et moralement, il décide d'aller assurer la fortune de son fils à New York, auprès de son riche beau-père, et de revenir faire sa vie avec Hélène, qu'il aime aussi

La maîtrise du style et le choix de personnages intellectuels expliquent l'emploi d'une langue relevée et les considérations d'ordre philosophique. Le riche vocabulaire alimente les descriptions détaillées auxquelles s'entremêlent souvent des réminiscences livresques et des sentences bien frappées. L'amour contrarié, les séparations, la fatalité donnent à la vision souvent romantique de l'auteur un aspect pathétique. Enfin, l'étude psychologique de ces personnages marqués par Ia « destinée » prime toujours sur l'action

Léonce Cantin

OEUVRES

RETOUR À LA VIGIE Roman

[Montréal], Beauchemin, [1942], 220 p

ETUDES

[Anonyme] « Un roman très humain. Retour à la Vigie » la Patrie 2 novembre 1942, p. 10 [reproduit dans la Presse, 7 novembre 1942, p. 25]

«les Livres. Retour à la Vigie» le Canada 14 novembre 1942, p. 2

«Bibliographie. Retour à la Vigie par Geneviève de La Tour Fondue» la Bonne Parole novembre-décembre 1942, p. 16

Berthelot Brunet « M. Bordeaux et son école» la Nouvelle Relève novembre 1944, p. 494-496

Jean CUSSON « Notes. Retour à la Vigie» Amérique française janvier 1943, p. 52-53

Roger DUHAMEL «Courrier des lettres» le Devoir 7 novembre 1942, p. 6

Hilaire (père) « Bibliographie. Geneviève de La Tour Fondue, Retour à la Vigie» RUO octobre-décembre 1943, p. 498-500

Solange HONE « Étude bibliographique. Retour à la Vigie» la Bonne Parole mars 1943, p. 7

E L « les Livres. Geneviève de La Tour Fondue, Retour à la Vigie» Culture septembre 1943, p. 307-308

Claude Lussier « Retour à la Vigie» le Quartier latin 18 décembre 1942, p. 4

Dostaler O'Leary « la Vie littéraire. Les Livres. Retour à la Vigie » la Patrie (du dimanche) 8 novembre 1942, p. 64

Jean-Paul Robillard «Interview éclair avec... Mme de La Tour Fondue» le Petit Journal 28 octobre 1956, p. 59

L.-L T « les Livres. Retour à la Vigie, de Geneviève de La Tour Fondue » le Canada français mai 1943, p. 723-724

Raymond Tanghe «Trois romans » l'Action universitaire décembre 1942, p. 11

Jacques Tremblay « Livres récents. Littérature. Geneviève de La Tour Fondue. Retour à la Vigie» Relations mars 1944, p. 83

Plan du site | Droits d'auteur | Confidentialité | Déclaration de services aux citoyens | Accès à l'information
© Bibliothèque et Archives nationales du Québec