Collections - Bibliothèque et Archives nationales du Québec.
CASTELFIDARDO

poème d' Octave CRÉMAZIE.

«CASTELFIDARDO», d'Octave Crémazie, fut écrit pour le jour de l'an 1861. Le titre rappelle la bataille où, le 18 septembre 1860, les zouaves pontificaux, sous les ordres du général de Lamoricière, durent s'incliner devant l'armée de Victor-Emmanuel. L'imagination de Crémazie attribue volontiers un caractère épique aux guerres où les soldats de la France se trouvent engagés. La bravoure des zouaves évoque pour lui les hauts faits d'armes de la mère patrie : les martyrs de « l'héroïque Vendée », les croisés bravant les Sarrasins, Roland à Roncevaux. Comme dans Guerre d'Italie*, un an auparavant, Crémazie souligne l'opposition entre l'esprit d'une France fidèle aux traditions des ancêtres et les tendances matérialistes du XIXe siècle. Mais un nouveau thème passe au premier plan dans « Castelfidardo », celui de la papauté. Attachés traditionnellement au Saint-Père, les Canadiens suivirent avec inquiétude les événements d'Italie ; à Québec, des manifestations eurent lieu en témoignage de sympathie pour le pape. Les huitains destinés au chant, que Crémazie introduit dans ses poèmes d'étrennes, deviennent, dans « Castelfidardo », un hymne à la papauté. « Qui brille comme un phare immense ° De gloire et d'immortalité » : il ne semble pas toutefois que ces strophes aient été mises en musique. Ailleurs dans ce poème, Crémazie emploie le sixain habituel de ses vers de circonstance. « Castelfidardo » parut le 8 janvier 1861 sous le titre « À MM. les abonnés du «Journal de Québec». Souvenir du 1er de l'an 1861. Castelfidardo. » En le réimprimant quelques jours plus tard, l'Écho du cabinet de lecture paroissial adopta le titre de « Castelfidardo ».

Odette CONDEMINE.

OEUVRES

« CASTELFIDARDO. À MM. les abonnés du Journal de Québec. Souvenir du 1er de l'an 1861 »,

le Journal de Québec, 8 janvier 1861, p. 1 ; « Castelfidardo », l'Écho du cabinet de lecture paroissial, 19 janvier 1861, p. 11-12 ; la Littérature canadienne de 1850 à 1860, II, 1864, p. 115-120 ; Oeuvres complètes, 1882, p. 193-197 ; Oeuvres 1 — Poésies, texte établi, annoté et présenté par Odette Condemine, Ottawa, Éditions de l'Université d'Ottawa, 1972, p. 389-394.

ETUDES

Thomas CHAPAIS, « Octave Crémazie », NSC, 1883, p. 528-529.

Odette CONDEMINE, op. cit., p. 116-117, 502-503.

Plan du site | Droits d'auteur | Confidentialité | Déclaration de services aux citoyens | Accès à l'information
© Bibliothèque et Archives nationales du Québec